74-T-60 Tag Identification M-1940

Stock No 74-T-60

"TAG, IDENTIFICATION, M-1940"

(U.S. Army Specification No. 6-258 du 08/11/1940)

Photos issues de la collection Gérard Delavallée.

(Sauf mentions contraires)

Les textes et photos sont la propriété du site. Reproduction interdite.

 

Consulter ce dossier relatif à cet article:

Necklace Identification Tag 

 

Les plaques d'identités dans l'US Army

 

Les premières plaques d'identité feront leur apparition, pendant la guerre civile américaine. Les recrues essayant déjà de trouver un moyen sûr d'identification de leur dépouille s'ils devaient mourir au combat. A cet effet, une étiquette en papier portant leur nom est souvent épinglée à une pièce d'uniforme. A défaut de directives officielle et d'une dotation quelconque, il devient bientôt pratique courante dans les deux camps d'acheter dans le commerce des disques de bronze ou de plomb portant des marquages estampés. En mai 1862, un citoyen du nom de John Kennedy offre de fournir gracieusement à chaque soldat de l'Union un disque d'identité en métal. Cette généreuse proposition est repoussée par les officiels et pour cette raison, des milliers de soldats seront inhumés anonymement, faute de renseignement.

Au cours de la guerre hispano-américaine, la croix rouge distribue aux soldats un disque d'identité portant l'indication du patronyme et la désignation de l'unité. Il semble que seuls en aient bénéficié les troupes quittant la côte ouest pour la zone du Pacifique. Ce n'est qu'en 1906 que l'armée reconnaît l'utilité des plaques d'identité, et la directive 204 du 20 décembre 1906 ordonne le port par tous les officiers et les hommes du rang, d'un disque d'aluminium portant leur patronyme, leur grade et la désignation de leur unité d'appartenance, à raison d'une plaque par soldat. Le modèle 1906 sera de la même taille qu'une pièce d'un demi dollar en argent (31mm), porté autour du cou, suspendu par un petit trou, à un ruban ou à un lacet de cuir. Ces disques sont très rapidement surnommés " Dog tags" en raison de leur ressemblance avec les médailles dont le port était obligatoire sur les colliers de chiens américains.

M-1916 dont le numéro de matricule figure sur les plaques suivant le réglement du 12 février 1918

Au cours de la première guerre mondiale, le disque d'identité sera du modèle 1916 (35mm). Le 6 juillet 1916, la dotation est portée à deux disques.

La Dog Tag durant la seconde guerre mondiale

Avec l'Europe toute entièrement impliquée dans une prochaine guerre mondiale, l'Amérique consciente qu'elle serait bientôt impliquée demande au War Department de se préparer à un future accroissent des recrues. C'est alors qu'il se lance en octobre 1938, à une étude pour un nouveau  d'Identification Tag et lors de leurs recherches dans le milieux civil, ils découvrent qu'en 1937 un brevet a été déposé par the Addressograph-Multigraph Corporation de Cleveland Ohio " Brevet 2,092,026 enregistré le 7 septembre 1937", sur un système d'estampillage à froid de plaques de crédit pour le secteur des grands magasins. La conception de ce brevet intéresse au plus haut point US Army, de part l'idée d'estamper des informations sur une petite plaque métallique et de faible épaisseur. Après de nombreux essais, un nouveau système de marquage sur plaque d'identité était sur le point d'être présenté, sous la spécification de l'US Army publiée du 08 octobre 1940, qui annule l'ancienne spécification N° 1318, datant du 1er avril 1918 pour les plaques rondes d'identité. Une circulaire n° 151 datant du 12 décembre 1940 entérine la mise en place du nouveau système d'identification de par l'article *AR 600-40.  Ce changement interviendra au seins de l'armée le 15 février 1941, date à laquelle, la forme des Dog Tag "médailles de chien" devient rectangulaire à coins arrondis, sous la désignation officielle de TAG, IDENTIFICATION, M-1940 - N° de stock 74-T-60 .  Ce dessin a été rendu nécessaire pour l'emploi de la nouvelle machine à estamper "Graphotype".

Graphotype type 6340 de la société Addressograph-Multigraph Corporation

Suivant cette nouvelle circulaire du 12 décembre 1940, les premiers modèles seront confectionnés dans une tôle fine d'alliage cuivre nickel (Alliage non ferreux à base de 55% de nickel, 40% de cuivre et 5% d'acier, manganèse, silicone et carbone sous l'appellation de Yellow-Monel), qui leurs donnent une couleur cuivrée. Malgré cette nouvelle directive, la conception des Dog Tags verra plusieurs changements s'opérer tout au long de la guerre, que ce soit sur le choix de la matière, compte tenu des matériaux représentants un caractère critique en approvisionnement ou sur les informations figurants sur les plaques.

Stock N° 74-T-60

 

TAG, IDENTIFICATION, M-1940

 

U.S. Army Specification No. 6-258 du 08/11/1940

Dessin officiel de la plaque d'identité M-1940

La plaque est d'une longueur de 50mm, d'une largeur de 28mm et de 6/10ème d'épaisseur avec les rebords arrondis. A une extrémité, la plaque présente un trou pour recevoir une chaînette, un cordon ou un lacet et l'autre extrémité présente une encoche, permettant de positionner la plaque dans la machine à estamper, mais aussi pour la fixer sur les cercueil en bois réglementaire. Les troupes du service des sépultures (Graves registration service) lui trouvèrent également d'autres usages, comme de recevoir un second clou pour la fixation sur la croix en bois ou de pouvoir bloquer la plaque dans la mâchoire du mort lors de son enterrement.

Estampillage suivant le réglement (AR 600-40) du 12 décembre 1940

Plaque d'identité en Yellow-Monel, donnant un aspect cuivré

 

TYPE I

 
- 1er ligne: Prénom et Nom.
- 2ème ligne: Numéro de matricule et groupe sanguin ( A, B, AB ou O).
- 3ème ligne: Nom de la personne à prévenir.
- 4ème ligne: Adresse de la personne à prévenir.

- 5ème ligne: Ville et état de résidence de la personne à prévenir en cas d'urgence.

 

 

Numérotation adoptée en juillet 1940

L'armée devant un nombre grandissant de recrutement, décide en juillet 1940 de la mise en place d'un nouveau système de numérotation, défini dans l'AR 615-20 (Army Serial Numbers). Ce classement comporte une séquences de numéros, désignant la catégorie dont relève le soldat et de la région militaire dans laquelle il a été incorporé. Dans le cas échéant, le matricule peut être devancé par une lettre, qui a été adoptée en mai 1921, pour désigner une fonction.

Plaque ayant appartenue à un officier.

A -Women's Army Corps
ARC -American Red Cross
CS -Contract Surgeon
L -Officers WAC'S
M -Physical Therapist
N -Army Nurse Corps
O -Commissioned Officers
R -Hospital Dietitian
S -Army Specialist Corps
T -Flight Officers
V -Warrant Officers WAC'S
W -Warrant Officers
Z -Merchant Marine

A- (Women's Army Corps)

Armée d'active

First corps Aera 11.000.000 à 11.999.999
Second corps Aera 12.000.000 à 12.999.999
Third Corps Aera 13.000.000 à 13.999.999
Fourth Corps Aera 14.000.000 à 14.999.999
Fifth Corps Aera 15.000.000 à 15.999.999
Sixth Corps Aera 16.000.000 à 16.999.999
Seventh Corps Aera 17.000.000 à 17.999.999
Eighth Corps Aera 18.000.000 à 18.999.999
Ninth Corps Aera 19.000.000 à 19.999.999
Hawailian Departement 10.100.000 à 10.199.999
Panama Canal Department 10.200.000 à 10.299.999
Philippine Department 10.300.000 à 10.399.999
Puerto Rican Department 10.400.000 à 10.499.999

Garde nationale

First corps Aera 20.100.000 à 20.199.999
Second corps Aera 20.200.000 à 20.299.999
Third Corps Aera 20.300.000 à 20.399.999
Fourth Corps Aera 20.400.000 à 20.499.999
Fifth Corps Aera 20.500.000 à 20.599.999
Sixth Corps Aera 20.600.000 à 20.699.999
Seventh Corps Aera 20.700.000 à 20.799.999
Eighth Corps Aera 20.800.000 à 20.899.999
Ninth Corps Aera 20.900.000 à 20.999.999
Hawailian Departement 20.010.000 à 20.019.999
Puerto Rican Department 20.020.000 à 20.029.999

 

 

Appelés

First corps Aera 31.000.000 à 31.999.999
Second corps Aera 32.000.000 à 32.999.999
Third Corps Aera 33.000.000 à 33.999.999
Fourth Corps Aera 34.000.000 à 34.999.999
Fifth Corps Aera 35.000.000 à 35.999.999
Sixth Corps Aera 36.000.000 à 36.999.999
Seventh Corps Aera 37.000.000 à 37.999.999
Eighth Corps Aera 38.000.000 à 38.999.999
Ninth Corps Aera 39.000.000 à 39.999.999
Hawailian Departement 30.100.000 à 30.199.999
Panama Canal Department 30.200.000 à 30.299.999
Philippine Department 30.300.000 à 30.399.999
Puerto Rican Department 30.400.000 à 30.499.999

Personnels féminins

First corps Aera 100.000 à 199.999         
Second corps Aera 200.000 à 299.999  
Third Corps Aera 300.000 à 399.999  
Fourth Corps Aera 400.000 à 499.999  
Fifth Corps Aera 500.000 à 599.999  
Sixth Corps Aera 600.000 à 699.999  
Seventh Corps Aera 700.000 à 799.999  
Eighth Corps Aera 800.000 à 899.999  
Ninth Corps Aera 900.000 à 999.999  

 

 

 

Les régions militaires

 
First corps Aera - Maine, N.Hampshire, Vermont, Rhode Is, Connecticut.
Second corps Aera - N.Jersey, Delaware, N.York.
Third Corps Aera - Pennsylvania, Maryland, Viginia, D.Colombia
Fourth Corps Aera - N.Carolina, S.Carolina, Georgia, Florida, Alabama, Tennessee, Mississipi, Louisiana.
Fifth Corps Aera - Ohio, W.Virginia, Indiana, Kentucky.
Sixth Corps Aera - Illinois, Michigan, Wisconcin.
Seventh Corps Aera - Missouri, Kansas, Arkansas, Iowa, Nesbraska, N.Dakota, S.Dakota.
Eighth Corps Aera - Texas, Oklahoma, Colorado, N.Mexico, Azizona
Ninth Corps Aera - Washington, Oregon, Idaho, Montana, Wyoming, Utah, Nevada, Arizona, California, Alaska.
 
 

Estampillage suivant le réglement (AR 600-40) du 10 novembre 1941

 

Le 20 juin 1941, l’Office of Chief of Chaplain (Aumônerie militaire) demande à l’autorité militaire américaine, qu'il soit indiqué de par une lettre, sur les plaques d'identification, la religion du soldat. Cette modification fera l'objet d'un adjonction à l'article AR 600-40 le 10 novembre 1941, par l'estampillage après la Ville et état de résidence de la personne à prévenir en cas d'urgence, d'une lettre (P, C ou H) pour la religion du porteur. La lettre P étant attribuée à la confession Protestante, le C pour les Catholiques et le H pour les Hébreux. A cette modification, et à la demande du Medical Department, il y sera aussi ajouté sur toutes les plaques un "T" suivi de deux chiffres après le numéro d'identification, pour indiquer l'année du vaccin antitétanique ( Tetanus Toxoid ) , afin que les service de santé puissent rapidement effectuer une injection en cas de nécessité. Avant cette date, les militaires avaient obligation de porter sur eux leur carnet de vaccinations (Immunization Register - W.D., MD. Form N°81) inclus dans le livret de solde (Individual's Service Record - W.D., A.G.O. Form N°24)

 

Plaque d'identité en *White-Monel, faisant pensée à son aspect à de l'aluminium.

 

TYPE II

 
- 1er ligne: Prénom et Nom.
- 2ème ligne: Numéro de matricule, suivi d'un T et de deux chiffres pour indiquer l'année du vaccin antitétanique, l'indication d'une seconde date concerne la mention d'un rappel de vaccination et groupe sanguin ( A, B, AB ou O).
- 3ème ligne: Nom de la personne à prévenir.
- 4ème ligne: Adresse de la personne à prévenir.

- 5ème ligne: Ville et état de résidence de la personne à prévenir en cas d'urgence, suivi d'une lettre (P, C ou H) pour la religion du porteur

 

 

*White-MonelLe règlement du 10 novembre 1941 (AR 600-40) ordonne aussi le changement du matériau employé pour les plaques d'identité en faveur d'une modification du Yellow-Monel, par l'augmentation du pourcentage de Nickel dans la conception (Alliage non ferreux à base de 65% de nickel, 20% de cuivre et 15% d'acier, manganèse, silicone et carbone) qui deviendra le White-Monel avec un aspect beaucoup plus brillant et de part l'augmentation du nickel, permettant d'éviter l'oxydation par le Vert de gris des plaques en milieux humides.

 

Boîte contenant 200 plaques vierges en White-Monel

 
 

Estampillage suivant le réglement (AR 600-40) du 20 juillet 1943

 

A partir du 20 juillet 1943 une autre modification de l'AR 600-40 aura lieu, par la suppression des informations sur le nom et adresse de la personne à prévenir, qui avait pour but de protéger les proches en cas de capture du soldat. Les deux premières lignes de la plaque restent les mêmes, hormis que l'indication de la religion et à raison de place disponible, certaines plaques seront embouties avec la désignation de la religion en toutes lettres. Les Israélites servant sur les théâtres d'opérations européens seront dispensés de cette possibilité.

 

Plaque d'identité en d'alliage cuivre-nickel "Yellow-Monel" adopté en 1940

Plaque avec la désignation de la religion en toutes lettres.

TYPE III

 
- 1er ligne: Prénom et Nom.
- 2ème ligne: Numéro de matricule, suivi d'un T et de deux chiffres pour indiquer l'année du vaccin antitétanique, l'indication d'une seconde date concerne la mention d'un rappel de vaccination et groupe sanguin ( A, B, AB ou O).
- 3ème ligne: Lettre indiquant la religion du porteur (P, C ou H). Non inscrite quand la cinquième ligne est utilisée. 

- 5ème ligne: Indication en toutes lettres de la religion (Facultatif).

Le White-Monel a été utilisé comme un standard au milieu des l’année 1941, mais vers la fin 1942, en raison d’une forte mobilisation de l’industrie pour les forces armées, il est apparu un manque de laiton et de monel. C’est alors que l’armée due regarder pour une autre solution. C’est au début de l’année 1943, que l’acier inoxydable est devenu la matière de remplacement.

 

Comme le montre la plaque ci dessus, l'utilisation d'anciens stocks de plaques d'identité ont eu lieu tout au long de la guerre, en raison d'un manque de matériaux continue dans l’industrie, durant la seconde guerre. Les manques de métaux ou d’alliages sont apparus plusieurs fois et l’armée eu à utiliser des Dog Tags en Yellow-monel. Il persistera une utilisation des plaques en cuivre-nickel dans les différentes versions d'emboutissage, jusqu'à l'épuisement des stocks. Elles seront totalement supprimées et interdites en 1945.

 
 

Au cours de cette modification du 20 juillet 1943, il y sera annoté au réglement, que le système de suspension des plaques sera standardisé par la dotation d'une chaîne par incorporation. Elle sera en monel, avec deux fixations par fermoir de type "J" en métal argenté. Elle sera d'un dimension de 40 inches et les deux fermoirs seront distants de 2,1/2 inches pour le port des deux plaques. Suivant le Supply Catalog de 1943, cette chaîne portera la désignation de Necklace Identification Tag sous le N° de Stock. 74-N-300.

 
 

Estampillage suivant le réglement (AR 600-40) du 31 mars 1944

 

Cela sera la dernière modification qui sera effectuée le 31 mars 1944 et cela jusqu'en avril 1946. Les deux premières lignes de la plaque restent les mêmes, sauf pour le nom patronymique, qui sera désormais placé avant le prénom.

 

Plaque d'identité en acier inoxydable "Stainless" adopté comme produit de substitution en 1943, sera à partir de 1944, la seule matière standardisée pour la fabrication des plaques.

 

TYPE IV

 
- 1er ligne: Nom et Prénom.
- 2ème ligne: Numéro de matricule, suivi d'un T et de deux chiffres pour indiquer l'année du vaccin antitétanique, l'indication d'une seconde date concerne la mention d'un rappel de vaccination et groupe sanguin ( A, B, AB ou O).
- 3ème ligne: Lettre indiquant la religion du porteur (P, C ou H) ou indication en toutes lettres de la religion.

Ce ne sera qu’au début de l'année 1944, que la distribution ne sera effectuée qu’avec des plaques et des Necklaces, en acier Inoxydable.

 

A la fin du conflit européen, l’armée américaine a incorporé plus de 8 millions d’hommes et de femmes, et produit autant de Dog tag pour l’ensemble de son personnel. Sur l’ensemble des champs de batailles et d’après les registres du Graves registration service, ce nouveau système d’identification aura permit d’identifier 96,5% des morts au combat, alors qu’en 1918, le taux n’était que de 76,5%. Ce système de Dog Tag adopté durant la seconde guerre mondiale est toujours en activité dans les corps de l’armée américains, ainsi que dans de nombreuses armées dans le monde.

 

© usarmydatatadepot - Tous droits réservés | Mentions légales  | Les statistiques

   

 

 Liens partenaires

_____________________

 

 

 Nous contacter-

_________________________

www.usarmydatadepot.com

www.roquefort.fr   usarmydatadepot@outlook.fr

 

www.roquefort-societe.com    
  

 

 

Retour page d'acceuil

   

© 2017 usarmydatadepot